Nous sommes le Lundi 28 Novembre 2022

Bière belge : une brève histoire et comment la déguster

🍺 Bière

La Belgique est connue comme la capitale mondiale de la bière. Le pays produit des bières de qualité depuis le Moyen Âge, lorsque les abbayes et les monastères brassaient des ales trappistes destinées à être consommées uniquement par leurs moines.

Aujourd’hui, cet héritage se perpétue dans les nombreuses brasseries belges, qui produisent plus de 5 000 bières différentes chaque année. La tradition brassicole belge est vaste, complexe et en constante évolution. Elle a également influencé d’autres cultures brassicoles bien au-delà de ses frontières : L’Amérique, l’Afrique et l’Asie ont toutes des industries microbrassicoles florissantes aujourd’hui, grâce à l’exemple de la Belgique.

Nous explorons ici la façon dont les bières belges sont fabriquées, ainsi que quelques-unes des variétés les plus populaires que vous trouverez sur les menus à la pression près de chez vous.

Qu’est-ce qu’une bière belge ?

Une bière belge est une bière qui est brassée en Belgique. Cependant, de nombreuses bières produites en Belgique se sont vues attribuer l’étiquette belge « phare » pour stimuler les ventes. Si de nombreuses bières belges sont effectivement produites en Belgique, elles ne sont pas nécessairement indigènes au pays.

Cela peut prêter à confusion, mais vous pouvez être rassuré en sachant que, si les bières du pays sont distinctes et délicieuses, elles ne sont pas uniques. Cependant, plusieurs caractéristiques définissent la bière belge. La plus importante d’entre elles est le fait que la bière belge est un produit de la culture brassicole de la Belgique. Les ingrédients, les techniques et les pratiques de brassage de ce pays ont façonné la bière belge que nous connaissons et aimons.

 

L’histoire de la bière belge

Le patrimoine brassicole belge est riche, varié et chargé d’histoire. Du Moyen Âge au début du XXe siècle, la Belgique était réputée comme pays producteur de bière. Cette réputation a perduré pendant des siècles, avec des brasseries trappistes et des producteurs de lambic toujours en tête. L’histoire du brassage en Belgique est longue et colorée.

Depuis plus de 5 000 ans, le pays s’appuie sur une combinaison de vent, de pluie et de climat chaud pour produire du malt et de la levure de haute qualité. Les Celtes, les Romains, les Francs et les Mérovingiens ont tous planté leurs graines ici, et ils ont été suivis par les moines du Moyen Âge qui ont commencé à brasser. La bière s’est développée et a évolué au même rythme que le pays.

Lire la suite  5 conseils pour créer une cave à bière parfaite

Du 15e au 19e siècle, le processus de brassage a changé avec lui. L’énorme popularité des bières à cette époque a donné naissance à une scène florissante de brassage artisanal, de nombreuses brasseries ouvrant leurs portes aux brasseurs amateurs. Cependant, avec l’avènement de la production de masse et la popularité croissante de la pasteurisation, la tradition brassicole belge était en déclin.

 

Quels sont les principaux ingrédients d’une bière belge ?

Les principaux ingrédients d’une bière belge sont l’orge maltée, le houblon et la levure. L’orge maltée est utilisée pour produire les enzymes qui fermentent le moût, permettant ainsi aux sucres qu’il contient de se transformer en alcool. Le houblon ajoute l’amertume et l’arôme à la bière.

La levure est ce qui transforme les sucres présents dans le moût en alcool et en dioxyde de carbone (bulles) pendant la fermentation. La combinaison de ces ingrédients donne naissance à la bière, une boisson riche en minéraux, vitamines et acides aminés.

Quels sont les principaux ingrédients d'une bière belge ?

Où trouver des bières belges ?

Les bières belges sont largement disponibles en Belgique, aux Pays-Bas et en France. La plupart des grandes villes ont au moins une brasserie ou un brewpub qui sert des bières belges, bien que peu d’entre elles offrent la gamme de styles disponibles en dehors du pays. Si vous souhaitez essayer les bières belges en dehors de la Belgique, nous vous recommandons de visiter les brasseries trappistes de la région.

Ces monastères brassent des ales trappistes depuis le Moyen Âge, et leurs marques sont largement disponibles dans le monde entier. En plus de ces brasseries, nous vous recommandons de visiter le monastère de Westvleteren, où est brassée la célèbre Westvleteren 12. La ville historique de Bruges est un autre endroit idéal pour déguster des bières belges.

 

Styles de bières belges

Les bières belges se déclinent dans un large éventail de styles et de saveurs. Elles vont des bières d’abbaye trappistes aux bières fortes belges, en passant par les bières infusées aux fruits et les bières de blé acidulées. Dans la plupart des cas, les bières belges sont de fermentation haute, ce qui signifie qu’elles sont légèrement vieillies en fût pendant une courte période avant d’être filtrées.

Lire la suite  10 conseils pour garder votre cave à bière en pleine forme

Cela permet aux saveurs d’être renforcées par les composés de levure et de houblon présents dans la bière. Les bières de blé et les witbiers belges utilisent le blé pour produire une boisson rafraîchissante et légèrement sucrée. Elles sont généralement brassées avec de la coriandre et de l’écorce d’orange, ce qui leur donne une saveur d’orange caractéristique. Les dubbels belges sont des bières corsées, maltées, à forte teneur en sucre résiduel et aux saveurs complexes.

Les Belgian dark strong ales sont plus foncées et plus fortes que leurs cousines belges et sont souvent vieillies en fûts de chêne. Les dubbels belges sont tout aussi maltées, mais moins fortes et sont souvent servies avec des fruits frais. Les Belgian pale ales sont de couleur dorée, ont un corps léger et un caractère houblonné rafraîchissant. La Belgian IPA est un ajout relativement récent à la culture de la bière belge et est brassée avec du houblon provenant des États-Unis.

 

Abbey ale et Dark Ale

Les bières d’abbaye trappistes et les bières noires belges sont les styles de bière belge les plus populaires en dehors de la Belgique. Ces deux bières sont de fermentation haute, ce qui leur permet de développer des profils de saveurs complexes et de développer un sédiment riche en couleur en vieillissant, appelé « jambes ».

Les ales trappistes sont brassées par les monastères trappistes, qui ont des exigences strictes en matière de santé et de contrôle de la qualité qui leur permettent de produire uniquement les meilleures bières du monde. Les bières brunes sont similaires aux bières trappistes, mais elles sont également brassées avec des malts plus foncés qui leur donnent un goût plus riche et plus profond.

Outre les trappistes et les bières brunes belges, il existe de nombreuses bières brunes régionales en Belgique. Il s’agit notamment de celles de la région flamande, de la région wallonne et de la région germanophone.

 

Les brassins fruités : Lambic et Gueuze

Le lambic et la gueuze sont deux des bières belges les plus célèbres et les plus recherchées. Chacun de ces styles est une bière belge brassée d’une manière distincte. Le lambic est une bière aigre de fermentation haute, brassée dans le style gueuze.

Dans ce procédé, un jeune lambic est mélangé à une jeune bière pour produire une fermentation mixte. Le mélange est ensuite vieilli en fûts de chêne pendant deux ans en moyenne, au cours desquels les bactéries acidifiantes dégradent lentement le sucre de la jeune bière. Les gueuze sont le résultat du mélange de lambics jeunes et vieux, et elles sont devenues incroyablement populaires ces dernières années. Les bières lambics sont non filtrées et très acides.

Lire la suite  5 bières belges que vous devez essayer maintenant

Elles sont brassées avec du blé brut qui a été malté selon une méthode unique qui permet aux levures sauvages de se développer. Ces levures créent un mélange complexe de saveurs et d’arômes qui ne sont pas présents dans les autres bières. Les bières lambics sont naturellement gazéifiées, ce qui leur confère une saveur épicée et poivrée et elles sont souvent servies avec un morceau de sucre. Les bières gueuze sont un mélange de bières lambic jeunes et vieilles.

La gueuze a une saveur aigre et citronnée qui complète les fruits utilisés dans le mélange. Il existe de nombreux styles de gueuze différents, comme la gueuze Kriek (cerise), la gueuze Framboise (framboise) et la gueuze Champs (pêche).

Les brassins fruités : Lambic et Gueuze

Bières acidulées et fruitées

La révolution des bières aigres belges a commencé avec l’émergence du lambic et de la gueuze. Ces deux styles constituent l’épine dorsale de la scène des bières aigres belges, de nombreuses autres bières étant mélangées à d’autres fruits, comme la pomme, la mangue, le cassis et même la cacahuète.

Ces bières fruitées, acidulées et acides sont souvent servies avec une coupe de fruits ou avec des fruits frais sur le dessus. Le nom « fruit » fait référence au fruit qui est utilisé dans le mélange. Les bières de mélange sont un autre style de bière belge courant.

Elles sont produites en mélangeant une série de bières différentes et peuvent être servies avec une variété de fruits sur le dessus. Les bières belges aux fruits sont souvent combinées avec des bières acidulées pour créer une expérience unique et rafraîchissante. Outre les bières fruitées belges, il existe également des bières de blé belges, qui sont brassées avec du blé et ont généralement un corps léger et un goût fruité.

 

Conclusion

La tradition brassicole belge est vaste, complexe et en constante évolution. Elle a également influencé d’autres cultures brassicoles bien au-delà de ses frontières : L’Amérique, l’Afrique et l’Asie ont toutes des microbrasseries florissantes.